Fernando Calvo Pacto Verde

Interview de Fernando Calvo de Cos. Accessit Pacto Verde

Pacto Verde (Pacte vert) est une communauté d’entreprises et d’organisations entrepreneuriales de Vitoria-Gasteiz qui travaillent à réduire l’impact environnemental de leur activité afin de contribuer à la transition vers des modèles de production circulaire qui soient le moins gourmands possible en carbone. L’adhésion à la Communauté est synonyme d’engagement durable, de gestion environnementale et d’avantage compétitif. Tous les ans, le Prix Pacto Verde récompense les meilleures pratiques environnementales parmi les entreprises adhérentes.

En 2021, Aratubo a reçu un ACCESSIT pour ses bonnes pratiques environnementales.

Nous avons interviewé Fernando Calvo de Cos, responsable de la Prévention des Risques Professionnels et de l’Environnement chez Aratubo

Bonjour, Fernando. Tout d’abord, recevez toutes nos félicitations pour le prix !

Est-ce que vous pourriez nous détailler brièvement quelle a été votre trajectoire professionnelle dans cette discipline de la responsabilité environnementale ?

Merci, nous sommes évidemment très fiers cette reconnaissance. J’ai commencé à travailler comme responsable de Prévention des Risques Professionnels (PRP) et de l’Environnement (PRE) en 2005. En 2020, j’ai commencé à travailler chez Aratubo à ce même poste.

Depuis quand faites-vous partie du collectif d’entreprises Pacto Verde ? Qu’est-ce qui vous a poussé exactement à adhérer à cette communauté ?

Nous avons décidé de prendre part au collectif d’entreprises Pacto Verde en juillet 2020 après une longue réflexion sur la responsabilité environnementale qui nous incombe en ce qui concerne notre environnement le plus proche. Cette proposition, mise en œuvre par la mairie de Vitoria – Gasteiz, est une excellente opportunité pour les entreprises qui souhaitent partager des initiatives et s’améliorer en matière d’environnement.

Pouvez-vous nous dire quel a été au juste cet engagement sur la voie de la durabilité qui vous a été reconnu par le Pacto Verde ? Quels obstacles avez-vous rencontrés ?

Chez Aratubo, nous sommes pleinement conscients de l’importance de la gestion des consommations électriques depuis le premier audit énergétique que nous avons réalisé en 2017. Nous avons mis en place un système de gestion énergétique basé sur des données objectives, dont les résultats nous permettent de connaître les consommations les plus significatives de l’entreprise (en temps réel et cumulées). Les dispositifs que nous avons mis en place nous permettent d’établir des stratégies efficaces pour réduire la consommation d’énergie, ainsi que de détecter en temps réel les anomalies spécifiques (pannes, surcharges de l’installation, etc.) qui augmentent la consommation de manière injustifiée.

Ce qui ne peut pas être mesuré ne peut pas être amélioré – Peter Drucker

Je pense que le plus important est d’être fermement convaincu du bon impact environnemental de ces projets sur la société et de leur importance pour le progrès de l’entreprise. L’essentiel est une bonne planification et une bonne gestion du temps afin de continuer à intégrer des actions d’économie circulaire.

Ces actions menées par Aratubo répercutent-elles positivement ou négativement sur la compétitivité de vos produits ?

Dans ce cas, l’impact est clairement positif. L’énergie est une ressource de plus en plus chère, et tout ce que nous faisons pour réduire sa consommation se traduira par une baisse des coûts. En outre, la production de nos tubes en acier soudés de précision est plus efficace puisqu’elle implique moins de gaspillage. En outre, la perception de nos produits par le marché est également positive. Il s’agit de la valeur dite immatérielle.

Quels résultats pertinents pour l’entreprise de cette politique environnementale pouvez-vous souligner ?

D’une part, tous les aspects que je viens de mentionner, et d’autre part, ce qui n’est pas moins important, la prise de conscience des entreprises du fait que l’énergie est une ressource limitée. En tant que telle, elle nécessite une implication maximale de l’ensemble du personnel en vue de sa bonne gestion.

Quels objectifs à court et moyen terme envisagez-vous pour les prochaines étapes de ce parcours ?

À court terme, nous visons la certification ISO 50001. À moyen terme, nous voulons progresser dans l’économie circulaire, ainsi que dans la gestion et l’amélioration de notre empreinte carbone. Dans tous les cas, notre objectif n’est pas seulement de mettre en œuvre des mesures durables qui garantissent l’équilibre écologique, mais aussi d’aborder des actions qui assurent le processus social et préservent la croissance économique. Notre but est de garantir les trois piliers fondamentaux du développement durable.

Si vous voulez en savoir plus sur l’ACCESSIT Pacte Vert

Newsletter
Inscrivez-vous au brochure d’ARATUBO afin d’être au courant de toutes nos actualités